L’Histoire du Constructeur Aéronautique Suisse Pilatus

Pilatus en quelques mots

Aujourd’hui je vous propose un petit article sur l’histoire de Pilatus Aircraft, constructeur aéronautique Suisse créé en Décembre 1939. Pilatus est d’une fiabilité hors du commun, peu, voire aucun de ses modèles n’ont eu d’échec flagrant. 

Son histoire débute en Décembre 1939. A l’époque, un petit groupe de maintenance est mis en place pour travailler avec l’armée de l’air Suisse. Pendant la seconde guerre mondiale, ils entreprennent beaucoup dans la recherche et le développement. Il y a cette volonté de créer les meilleurs modèles pour l’armée suisse. 

D’où vient leur Succès ?

Le premier avion de Pilatus est conçu en 1940. Il s’agit du SB-2 Pelikan. C’est un avion qui est spécialement conçu pour l’utilisation dans les paysages Suisses. Il peut facilement être utilisé en montagne.

Cette première création n’est pas ce qui permit à Pilatus d’avoir une grande réputation. Son véritable premier succès viendra avec les P-2 et P-3 qui seront tous les deux utilisés par l’armée de l’air Suisse. C’est l’avènement de bons modèles d’entraînement chez Pilatus. 

Leur plus grand succès ? Un avion réalisé en 1959, plutôt robuste, particulièrement fiable et d’une polyvalence hors du commun, il s’agit du PC-6, avion toujours demandé aujourd’hui malgré son ancienneté. 

Quels sont les marchés que la société Suisse a percé ?

Les deux marchés les plus importants de Pilatus sont les avions d’entraînement militaire, puis les avions de transport civils légers à décollage et atterrissage courts. 

Quelques avions qui ont mené à la réputation de Pilatus : – de 1950 à 1960, le PC-6 Porter est un des premiers avions civils du constructeur aéronautique. – En 1973, c’est le PC-7 Turbo Trainer qui fait parler de lui puis en 1980, le PC-9 qui est un dérivé du PC-7, est remarquable. 

C’est dans les années 1990 que Pilatus décide de percer un nouveau marché. Avec la création du PC-12, le constructeur Suisse s’est introduit sur le marché des avions civils monomoteur à turbopropulseur. Enfin, c’est avec cette innovation qu’il a pu agrandir sa gamme d’avions d’entrainement avec le fameux PC-21. Je vous invite par ailleurs à en apprendre plus sur le Pilatus PC-21 grâce à cet article concernant les avions de l’armée française. Le PC-21 fait partie des meilleurs avions d’entraînement au monde. 

Une histoire chronologique des modèles et prototypes de Pilatus


Les années 1939–1949

On l’a vu, le 10 décembre 1939, c’est l’entreprise d’armement Oerlikon-Bührle qui décide de fonder Pilatus. En 1940, les missions de Pilatus ne concernent que l’entretien et la réparation des forces aériennes suisses. 

Le tout premier projet de l’entreprise est de concevoir un avion d’entraînement monoplace pour l’armée Suisse. C’est le P-1. Malheureusement, le projet est abandonné et le véritable premier avion conçu par Pilatus est le SB-2 Pelikan que l’on a abordé au début de l’article et qui vola pour la première fois en mai 1944.  

En Avril 1945, Pilatus n’abandonne pas les projet et fait voler pour la première fois son P-2. Tout comme le futur P-3, il s’agit d’avions d’entraînement qui ont été commandé par l’armée suisse. 

Enfin, en mars 1948, le P-4 vole pour la première fois. Cet avion est un transport léger monomoteur comme on peut en faire encore aujourd’hui pour l’activité aérienne touristique. 

Les années 1950–1959

En 1951, c’est le P-5 qui fait son apparition. Malheureusement, ce projet d’avion d’observation d’artillerie ne sera pas fabriqué. Durant cette dizaine d’année, seul le PC-6 Porter qui est un avion de transport civile léger à décollage et atterrissage court, sera construit.

Cependant, le P-3 a été mis en production en série pour l’armée de l’air suisse puis le PC-6 Porter a fait beaucoup parler de lui et 100 avions sous licences seront fabriqués aux Etats-Unis. 

Les années 1960–1969

En 1965, c’est une variante du PC-6 qui fait son apparition. Il s’agit du PC-8 Twin Porter qui tient ce nom du fait qu’il soit bimoteur. Il a volé pour la première fois en novembre 1967 et malgré cela, son développement a été arrêté en 1972. 

La Patrol Suisse en représentation

Entre PC-6 et PC-8 il en manque un ! Eh oui, le PC-7 a aussi fait son apparition dans les années 1960s. C’est une variante à turbopropulseur du P-3. Le problème avec celui-ci est que le modèle a été perdu dans un accident et il fut très compliqué de reconcevoir un modèle de la sorte alors que le marché ne portait pas beaucoup d’intérêt pour ce modèle. 

Les années 1970–1979

En mai 1972, le PC-11 fait son apparition. C’est un B-4 qui est redessiné pour faciliter la production. En 1975, un autre prototype de PC-7 fait son apparition. Il s’agit du PC-7 Turbo Trainer. En effet, c’est une période où les avions d’entraînement refont surface et la concurrence se fait rude. Ce PC-7 est un modèle de Pilatus qui a été d’une très grande renommée au fil du temps puis qui a été aussi une grande réussite commerciale. 

Les années 1980–1989

C’est en 1982 que Pilatus décide d’améliorer de nouveau son PC-7. Cette variante va changer de nom en 1984 pour s’appeler PC-9. Sa structure était très différente de son prédécesseur et don cockpit était bien plus grand. Par ailleurs, le PC-9 avait des sièges éjectables en grains puis un aérofrein ventral.

En 1987, c’est le modèle star de Pilatus qui fait son apparition. Le PC-12. Sa conception débuta en 1987 et vola pour la première fois en 1991. C’est un monomoteur à turbopropulseur qui peut transporter jusqu’à douze passagers ! 

Les années 1990–1999

Les années 1990’s sont les années de ce PC-12. Il est officialisé, reconnu et plusieurs prototypes s’enchaînent. En 1995, le premier avion de surveillance PC-12 Eagle fait son apparition. Le PC-12 Spectre fait aussi son apparition puis l’armée américaine adopte cet avion sous le nom d’U-28A. 

Toutes les améliorations de cet avion ont permis entre autres d’augmenter sa masse maximal au décollage, d’utiliser des moteurs de plus en plus puissants, de réduire le bruit puis d’augmenter sa vitesse et sa portée. 

Les années 2000–2009

C’est en 2002 que le premier PC-21 fait son apparition dans les airs. C’est le dernier avion d’entrainement militaire de Pilatus. Il est conçu pour permettre aux pilotes d’avions à réaction d’effectuer la majorité de leur formation en utilisant que ce type d’avion. Il y eu alors de nombreuses économies grâce à la polyvalence de ce modèle. 

Les années 2010–2019

En 2013, Pilatus crée une filiale chinoise : Pilatus Aircraft Industry China Co. Ils vont dorénavant fabriquer des avions PC-6 et PC-12 en Chine. Le renouveau de Pilatus se fait en Chine à partir de 2013.

le PC-24, le biréacteur d’affaires

Aujourd’hui, on considère Pilatus comme une multinationale aéronautique de grande envergure. Tous ses modèles sont fiables et cela fait de ce constructeur aéronautique, un emblème de la Suisse. Par ailleurs. Si vous souhaitez être aussi classe et élégant qu’un pilote de Pilatus, Aviateur-solitaire.com vous propose de superbes blousons aviateur et lunettes aviateur. 



N’hésitez pas à vous rendre sur la page Facebook et à cliquer sur « I like ».






Recherches utilisées pour trouver cet article :
  • pilatus suisse (1)

1 Commentaire le L’Histoire du Constructeur Aéronautique Suisse Pilatus

  1. super article ! merci ! et bravo !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*



*