Lumières sur les feux de navigation

Cette semaine je vous propose de faire la lumière sur les feux de navigation !

Qu’est-ce que c’est ?

Comme leurs noms l’indiquent, les feux de navigation sont les feux qui vont permettre de définir la position de l’avion dans l’espace. On les appelle également feux de position.

Ils sont au nombre de 3 :

– Un feu rouge à l’avant du saumon de l’aile gauche

Feux de navigation

– Un feu vert à l’avant du saumon de l’aile droite

Feux de navigation vert

– Un feu blanc généralement à la queue de l’avion

Feux de navigation arrière

 

Chacun de ces feux éclairent selon un certains angle :

Feux avion
– 110° à partir de l’avant pour le feu rouge
– 110° à partir de l’avant pour le feu vert
– 140° divisé en deux parties égales

Les 360° autour de l’avion sont donc couverts par les feux de navigation. De ce fait quelque soit notre position par rapport à un avion, nous voyons au moins l’un de ces 3 feux de navigation.

Et c’est grâce à cela que l’on peut déterminer de nuit la position et la trajectoire d’un autre aéronef par rapport à nous.

Si l’on suit un autre avion nous verrons son feu de navigation arrière.

avion de dosb

 

Si un avion croise notre route de la gauche vers la droite nous verrons son feu de navigation droit (vert) ainsi que son feu de navigation arrière.

gauche droiteb

Et inversement s’il nous croise dans l’autre sens.

Enfin si un avion a une trajectoire convergente face à nous, nous verrons ses deux feux de navigation latéraux (vert et rouge).

avion faceb

Des origines dans la marine

L’origine des feux de navigation des avions se trouve dans la marine. On retrouve en effet des feux de navigation rouge, vert et blanc sur les navires.

Feu de côté – 112.5° : désigne un feu vert placé à tribord et un feu rouge placé à bâbord, projetant chacun une lumière ininterrompue sur tout le parcours d’un arc d’horizon de 112,5 degrés et disposés de manière à projeter cette lumière depuis l’avant jusqu’à 22,5 degrés sur l’arrière du travers de leur côté respectif. À bord des navires de longueur inférieure à 20 mètres, les feux de côté peuvent être combinés en un seul fanal («feu bicolore») placé dans l’axe longitudinal du navire.

Feu de poupe – 135° : feu blanc positionné aussi près que possible de la poupe, projetant une lumière ininterrompue sur tout le parcours d’un arc d’horizon de 135 degrés et disposé de manière à projeter cette lumière sur un secteur de 67,5 degrés de chaque bord à partir de l’arrière.

 

feux navire

Ces feux remplissent exactement le même rôle et de la même manière.

 

Pourquoi rouge et vert ?

Le vert et le rouge sont deux couleurs complémentaires, discriminantes entre elles. Il est difficile de le confondre. De ce fait elles comportent le minimum de risque de confusion.

spectre lumiere

Pour ceux qui veulent aller plus loin je vous conseille cette vidéo de la chaîne E-penser :

Sont-ils obligatoires ?

D’aprés le règlement (UE 965/2012) concernant les opérations aériennes des NCO ou Non-Commercial Operations with other than complex motor-powered aircraft, de jour, les feux de navigation ne sont pas obligatoires.

Ils le sont cependant de nuit.

reglement

 

 



N’hésitez pas à vous rendre sur la page Facebook et à cliquer sur « I like ».






Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*



*