3 km de visibilité, vous décollez ?

En espace F et G, en dessous du plus haut des deux niveaux 3000ft AMSL ou 1000ft ASFC, la visibilité minimale doit être de 1500m ou une distance parcourue en 30s de vol.

Mais cela c’est le réglementaire et j’ai envie de dire, la théorie. Car avez-vous déjà volé avec une visi de 3 ou 4km ???

memo_vfr

Extrait du mémo VFR (FFA)

Au cours de ma formation j’ai effectué plusieurs vols avec des visi autour de 5km et je dois bien avouer que c’était très limite. Il vaut mieux avoir une bonne connaissance du terrain et des obstacle dans les alentours (d’ou également la nécessite dé l’altitude de sécurité) car on ne les vois que très tardivement (je n’imagine même pas une montagne!).

brouillard

La question que je vous pose dans le titre de ce billet on me l’a posée au cours de ma formation CPL. Il n’y a pas de réponse toute faite. Simplement chacun est libre de se fixer ses propres limites.

Et c’est d’ailleurs valable pour beaucoup de limitation. Par exemple, mon avion a une limite de 20kt de vent de travers. Est-ce que pour autant je vais prendre le risque en étant fraîchement PPL ?

Pour ma part je me suis fixé une limite à 5 kilomètre de visi. En dessous je ne préfère ne pas partir.

Et vous quelle limite vous êtes vous fixer ?

Pour finir, une petite vidéo bonus, ou un équipage entre par inadvertance en IMC, décide de poursuivre et … se prenne une montagne. Heureusement pour eux tout finit bien …



N’hésitez pas à vous rendre sur la page Facebook et à cliquer sur « I like ».






1 Commentaire le 3 km de visibilité, vous décollez ?

  1. Non je ne décolle clairement pas. Étant basé sur un terrain en montagne, si c’est autre chose que 9999 au METAR, je reste chez moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*



*