7 idées reçues sur la formation et le métier de pilote de ligne

A chaque fois que je parle de mon projet de devenir pilote de ligne, il y a toujours certaines questions qui reviennent. C’est là où je me rend compte que le métier de pilote est assez mal connu du grand public (probablement comme beaucoup d’autres me direz vous).

Voilà quelques idées reçues qui reviennent régulièrement.

 

1. La formation de pilote de ligne ne dure pas 5, 8 ans ou plus

Les gens s’imagent toujours qu’être pilote de ligne c’est faire des années d’étude et que cela correspond, à la sortie, à un très haut niveau d’étude (genre bac+5).

En cursus intégré la formation dure environ 2 ans, certaines écoles proposent même la formation sur 18 mois.

 

2. Il ne faut pas avoir un excellent niveau en maths pour être pilote

 

intégrale complexe

 

C’est une question que me pose souvent les plus jeunes. « faut-il être bon en maths, faire un bac S, … ? »

L’explication vient probablement du fait qu’historiquement, en France, les pilotes sont formés à l’ENAC et que cette dernière est accessible principalement par concours après 2 années de prépa scientifique.

Au cours de l’ATPL théorique, savoir faire un produit en croix, des conversions et un peu de trigonométrie de base suffisent amplement.

Maintenant avoir un bagage scientifique permet de mieux appréhender les choses et d’aller plus en profondeur sur certains concepts. Au cours de ma formation j’ai rencontré un prof de physique qui enseignait en prépa à Paris. Autant vous dire qu’il comprenait tout et s’est littéralement baladé aux examens.

 

3. La formation pratique (hors QT) ne se fait pas sur des « gros avions »

 

jet russe

 

Et oui la formation pratique (CPL/IRME) se fait certes sur avions complexes (train rentrant, pas variable) mais pas sur turboprop voir sur lightjet comme certains le pensent!

 

4. Il ne faut pas obligatoirement avoir 10/10 à chaque œil pour être pilote

 

vue aigle

 

C’était peu être vrai à une époque (et encore j’en suis pas sûr) mais aujourd’hui il n’y a pas besoin d’avoir 10/10 à chaque œil pour être pilote (que ce soit pilote privé ou professionnel).

La réglementation fixe certes des limites mais il est tout à fait possible d’être pilote de ligne et de porter des lunettes!

 

5. On peut piloter un B737 ou un A320 en sortie de formation

C’est la question récurrente que je rencontre à chaque fois : « Et tu pourras piloter quoi comme avion? des petits avions d’affaires? »

Autant vous dire que les gens hallucinent quand je leur explique que suite à la formation pratique initiale (CPL/IRME), il me suffit de passer l’équivalent d’un permis sur un type d’avion (QT) pour ensuite voler sur A320 ou B737 si j’en avais envie.

Je vous laisse imaginer leur tête quand je leur parle ensuite des cadets CTC aux commandes des A320 d’easyjet ou des cadets ryanair sur B737 🙂

 

6. Les pilotes ne gagnent pas (tous) des salaires à 5 chiffres

 

voilier luxe

 

 » Tu vas gagner 10000€/15000€ » par mois, tu vas pouvoir changer de maison, faire le tour du monde, … »

C’est également le genre de réflexions auxquelles j’ai le droit de temps en temps. C’était certes vrai à une époque et ca l’est encore aujourd’hui dans certaines grandes major (AF pour ne pas la citer) mais aujourd’hui un salaire de copi sur A320/737 tourne plus autour de 2000/3000€.

Il faut aussi savoir que la formation coûte très cher et que généralement le jeune pilote doit rembourser un emprunt. Beaucoup vivent dans des conditions précaires et ont des conditions de travail désastreuses (payé à l’heure de vol, pas d’assurance maladie, pas de retraite, tous les frais à leur charge). Je ne parle même pas du pay to fly …

 

7. Le copilote pilote !

pilot ipad

 

Je terminerai avec ma préférée! Vous l’avez surement tous entendu au moins une fois celle-là.

L’autre jour j’expliquai à une personne que trouver un job de pilote aujourd’hui était très compliqué et cette dernière me répond « si tu ne trouves pas de job de pilote, pourquoi tu ne commences pas par copilote? »

Et donc à chaque fois j’explique que le copilote est lui-même un pilote, que le commandant de bord et le copilote font généralement chacun une branche du voyage. La différence est que le commandant de bord est beaucoup plus expérimenté et qu’il a la pouvoir de prendre les décisions importantes.

 

 

Je suis persuadé que vous avez déjà entendu ce genre d’idée reçu. Peut-être en avez-vous d’autres. N’hésitez pas à partager ! 🙂

Pour finir, 2 planches parmi tant d’autres sur l’image que l’on se fait de la vie de pilote de ligne.
being a pilot

pilot

 



N’hésitez pas à vous rendre sur la page Facebook et à cliquer sur « I like ».






Recherches utilisées pour trouver cet article :
  • peut ton portr de lunette pilote (2)
  • pilotes de ligne lunettes (1)
  • pilote avion et lunettes (1)
  • pilote avec des lunettes (1)
  • mauvais pilote de ligne (1)
  • Maths pilote de ligne (1)
  • est il durt detre pilote de ligne (1)
  • est ce les pilotes portent des lunnettes (1)
  • Comment piloter un avion sans etre fort en physique et math (1)
  • Comment obtenir son brevet de pilote d\hélicoptère en portant des lunettes (1)

3 Commentaires le 7 idées reçues sur la formation et le métier de pilote de ligne

  1. Merci beaucoup pour certains éclaircissement 🙂

  2. très intéressant mais comment sait-on si on peut devenir pilote et que on a des lunette, il faut passer des tests?

  3. Merci pour cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*



*