Comment remplir un plan de vol ?

Le plan de vol est un ensemble de renseignements que l’on fournis aux services de la circulation aérienne pour notre vol. Voyons ensemble comment le remplir.

Obligation de déposer un plan de vol ?

Le dépôt d’un plan de vol est obligatoire dans les cas suivants :

  • Vol en régime de vol IFR.
  • Vol de nuit hors vol local.
  • Survols maritimes au-delà de la distance la plus faible des 2 distances suivantes  :
    •  distance permettant, en cas de panne d’un moteur, d’atteindre une terre se prêtant à un atterrissage d’urgence
    • distance égale à 15 fois l’altitude de l’aéronef.
  • Vol devant évoluer dans des régions, sur des routes ou pendant des périodes désignées par arrêté du ministre chargé de l’aviation civile pour faciliter la fourniture du service d’alerte ou les opérations de recherche et de sauvetage (zones inhospitalières)
  • Vol devant évoluer dans des régions ou sur des routes désignées par arrêté du ministre chargé de l’aviation civile pour faciliter la coordination avec les organismes militaires ou les organismes de la circulation aérienne d’états voisins et éviter la nécessité éventuelle d’une interception aux fins d’identification.
  • Vol devant franchir des frontières

Comment déposer un plan de vol ?

Plusieurs possibilités s’offrent à vous pour déposer un plan de vol :

– Via le site Olivia (méthode utilisée dans la vidéo)
– En appelant le BRIA
– En faxant le formulaire du plan de vol au BRIA

Quand déposer un plan de vol ?

Le plan de vol fait l’objet d’un délai de dépôt de 30 minutes avant l’heure estimée du départ du poste de stationnement dans le cas d’un:
– Vol avec franchissement de frontière
– Voyage de nuit

Validité du plan de vol

En VFR, vous devez débuter le roulage dans l’heure qui suit celle indiquée dans la case « Heure de départ » de votre plan de vol.

Vous pouvez le cas contraire déposer un avis de retard à l’organisme de la circulation aérienne ou à défaut annuler votre plan de vol.

Activation et clôture du plan de vol ?

Le plan de vol est activé au premier contact radio avec un organisme de la circulation aérienne.

Le plan de vol doit être clôturé à l’arrivée. Sur un terrain contrôlé ou avec agent AFIS, il le sera directement. Dans le cas contraire il vous faudra appeler au plus tôt le BRIA ou
clôturer le plan de vol avec le dernier service de la circulation aérienne.

Comment remplir le plan de vol ?

Ce qui suit est tiré et complété à partir du guide « Instructions pour l’établissement du formulaire plan de vol avec OLIVIA » (21 octobre 2009 – DSNA/DTI/ATM/PSA)

Case n° 7 : Immatriculation de l’avion

INSCRIRE l’une des identifications suivantes, en utilisant 7 caractères au maximum :
marques d’immatriculation de l’aéronef (exemples : EIAKO, 4XBCD, N2567GA) lorsque :
1) en radiotéléphonie l’indicatif d’appel à utiliser par l’aéronef se composera de cette seule identification (exemple : OOTEK), ou sera précédé de l’indicatif téléphonique OACI de l’exploitant d’aéronef (exemple : SABENA OOTEK)
2) l’aéronef n’est pas doté de radio
• OU indicatif OACI de l’exploitant d’aéronefs suivi de l’identification du vol (exemples : KLM511, NGA213, JTR25) lorsqu’en radiotéléphonie l’indicatif d’appel à utiliser par l’aéronef se composera de l’indicatif téléphonique OACI de l’exploitant d’aéronefs suivi de l’identification du vol (exemples : KLM 511, NIGERIA 213, HERBIE 25).
Immatriculation complète sans le -. Par exemple : FGTPO.

Case n° 8 : Régime de vol / Type de vol

Le régime de vol est précisé sur 1 lettre selon le code suivant :

  •  I : IFR
  •  V : VFR
  •  Y : IFR puis VFR
  •  Z : VFR puis IFR

Dans les cas Y et Z, spécifier en case 15 – champ Route – le point ou les points où un changement de règles de vol est prévu.
Dans le cas Z, spécifier en case 18 – champ EET – la durée de vol associée au point de passage en IFR.

/*Astuce */

Le type de vol est également précisé sur 1 lettre selon le code suivant :

  • G : Aviation générale
  • S : Transport Aérien Régulier
  • N : Transport Aérien Non Régulier
  • M : Militaire
  • X : Type de vol ne correspondant à aucune des catégories ci-dessus

Case n° 9 : Nombre et type d »aéronef. Catégorie de turbulence de sillage

Nombre d’aéronef concernés par le vol

En général 1 sauf dans le cas de vols en patrouille.

Type de l’aéronef

La liste des types est donnée dans le document OACI n° DOC8643/24. Si vous ne trouvez pas votre avion, indiquez ZZZZ et indiquez en clair le type d’aéronef en case 18 à la suite de « TYP/ ».
S’il s’agit d’un vol en patrouille inscrivez ZZZZ, et spécifiez dans la case 18 les nombres d’aéronefs et les types) d’aéronef, à la suite de TYP/ .

Catégorie de turbulence de sillage

Inscrivez au moyen d’une barre oblique suivie de l’une des lettres ci-après la catégorie de turbulence de sillage de l’aéronef :
• L FAIBLE TONNAGE (Light)), pour les aéronefs dont la masse maximale certifiée au décollage est inférieure ou égale à 7 000 kg ;
• M MOYEN TONNAGE (Medium), pour les aéronefs dont la masse maximale certifiée au décollage est inférieure à 136 000 kg mais supérieure à 7 000 kg ;
• H GROS-PORTEUR (Heavy)), pour les aéronefs dont la masse maximale certifiée au décollage est inférieure à 560 000 kg mais supérieure à 136 000 kg ;
Instructions pour l’établissement du formulaire plan de vol avec OLIVIA – 21 octobre 2009 – DSNA/DTI/ATM/PSA
• J GROS-PORTEUR, pour les aéronefs dont la masse maximale certifiée au décollage est supérieure ou égale à 560 000 kg.

Case n° 10 : Equipements de l’aéronef

Équipement de radiocommunication

Inscrivez une lettre comme suit :
• N si aucun équipement COM/NAV/d’approche correspondant à la route à parcourir ne se trouve à bord ou si l’équipement est hors de fonctionnement
• S si l’équipement type COM/NAV/d’approche correspondant à la route à parcourir se trouve à bord et en état de fonctionner
ET/OU,
INSCRIRE une ou plusieurs des lettres suivantes pour décrire l’équipement COM/NAV/ d’approche disponible et en état de fonctionner :
• A (Non utilisée)
• B (Non utilisée)
• C LORAN C
• D DME
• E (Non utilisée)
• F ADF
• G (GNSS)
• H HF RTF
• I Navigation par inertie
• J (Liaison de données)
• K (MLS)
• L ILS
• M Omega
• O VOR
• P (Non utilisée)
• Q (Non utilisée)
• R Certification de type RNP
• T TACAN
• U UHF RTF
• V VHF RTF
• W, X, Y à utiliser sur prescription des services ATS
• Z Autre équipement se trouvant à bord

Équipement de surveillance

Inscrivez l’un des caractères suivants ou plus pour décrire l’équipement de surveillance en état de fonctionner qui se trouve à bord :

Équipement SSR
• N Néant
• A Transpondeur — mode A (4 chiffres — 4 096 codes)
• C Transpondeur — mode A (4 chiffres — 4 096 codes) et mode C
• X Transpondeur — mode S sans transmission ni de l’identification de l’aéronef ni de l’altitude-pression
• P Transpondeur — mode S, y compris la transmission de l’altitude-pression, mais sans transmission de l’identification de l’aéronef
• I Transpondeur — mode S, y compris la transmission de l’identification de l’aéronef, mais sans transmission de l’altitude-pression
• S Transpondeur — mode S, y compris la transmission de l’altitude-pression et de l’identification de l’aéronef.

Équipement ADS
• D Capacité ADS.

Case n° 13 : Aérodrome et heure de départ

Aérodrome de départ

Écrivez l’indicateur d’emplacement OACI correspondant à l’aérodrome de départ (par exemple : LFQQ pour Lille Lesquin). Si l’indicateur d’emplacement n’est pas connu (terrain privé par exemple), écrivez ZZZZ et précisez le terrain en clair dans la case 18 à la suite de DEP/.
Si le plan de vol est reçu d’un aéronef en vol, inscrivez AFIL, et précisez dans la case 18, à la suite de DEP/ , l’indicateur d’emplacement OACI de quatre lettres de l’organisme ATS auprès duquel des données de plan de vol complémentaires peuvent être obtenues.

Heure de départ

Indiquez l’heure de départ prévue du poste de stationnement sous la forme de 4 chiffres (par exemple 1300 pour 13h). Il faut indiquer l’heure UTC.
Pour un plan de vol reçu d’un aéronef en vol (AFIL),la date et l’heure effective ou estimée de passage au premier point de la route auquel s’applique le plan de vol.

 Case n° 15 : Vitesse de croisière, niveau, route

Vitesse de croisière

Codée sur 5 caractères sous la forme : Unité – Vitesse sur 4 chiffres.
* en kilomètres par heure, au moyen de la lettre K suivie de 4 chiffres (exemple : K0830)
• en nœuds, au moyen de la lettre N suivie de 4 chiffres (exemple : N0485)
• en nombre de Mach vrai, lorsque l’autorité ATS compétente le prescrit, au moyen de la lettre M suivie de 3 chiffres représentant le produit par 100 du nombre de Mach arrondi au centième (exemple : M082).

Niveau
Codé sur 4 caractères sous la forme : <Niveau ou Altitude><Valeur sur 3 chiffres>. Par
exemple le niveau de vol 75 se note F075 et l’altitude 3000ft se note A030.
Vous pouvez également préciser tout simplement VFR ou V, dans ce cas, vous pourrez utiliser toute altitude ou
niveau VFR.

Niveaux de vol autorisés pour règle de vol V (VFR) :
• soit VFR ou V
• soit de F035 à F195 par pas de 10.

Niveaux de vol autorisés pour règle de vol Z (Zoulou) :
• de F035 à F195 par pas de 10.

Niveaux de vol autorisés pour règle de vol I (IFR) ou Y (Yankee) et Equipement COM/NAV contenant W (équipement RVSM) :
• soit de F010 à F400 par pas de 10
• soit de F410 à F650 par pas de 20.
Niveaux de vol autorisés pour règle de vol I (IFR) ou Y (Yankee) et Equipement COM/NAV ne contenant pas W (pas d’équipement RVSM) :
• soit de F010 à F280 par pas de 10
• soit de F290 à F650 par pas de 20.

Route

Vols sur des routes ATS désignées
INSCRIRE
• l’indicatif de la première route ATS si l’aérodrome de départ se trouve sur la route ATS, ou y est relié
OU, si l’aérodrome de départ n’est pas situé sur la route ATS, ou n’y est pas relié,
• les lettres DCT suivies du point où l’aéronef rejoindra la première route ATS, puis de l’indicatif de la route ATS,
PUIS INSCRIRE
• chaque point où il est prévu un changement de vitesse ou de niveau, un changement de route ATS et/ou un changement de règles de vol,
Note.— Lorsqu’une transition est prévue entre une route ATS inférieure et une route ATS supérieure, et que l’orientation de ces routes est la même, il n’est pas nécessaire d’insérer le point de transition.
SUIVI DANS CHAQUE CAS
• de l’indicatif du tronçon de route ATS suivant, même s’il n’est pas différent du précédent,
OU,
• de DCT si le vol jusqu’au point suivant aura lieu en dehors d’une route désignée, à moins que les deux points ne soient définis par des coordonnées géographiques.

Vols en dehors des routes ATS désignées
INSCRIRE
• des points normalement séparés par des intervalles ne dépassant pas 30 minutes de vol ou 370 km (200 NM), notamment chaque point où il est prévu un changement de vitesse ou de niveau, un changement de route, ou un changement de règles de vol
OU, lorsque les autorités ATS compétentes l’exigent,
DÉFINIR
• la route
Pour les vols en majeure partie orientés est-ouest entre 70°N et 70°S, par des points significatifs choisis à intervalles d’un demi-degré ou d’un degré de latitude sur des méridiens espacés de 10 degrés.
.. Pour les vols hors de ces latitudes, les routes seront définies par des points significatifs sur des parallèles, normalement à intervalles de 20 degrés de longitude. Dans la mesure du possible, la distance entre points significatifs correspondra au maximum à une heure de vol. Des points significatifs supplémentaires seront choisis selon les besoins.
.. Pour les vols en majeure partie orientés nord-sud, définir les routes par des points significatifs choisis à intervalles d’un degré de longitude sur des parallèles spécifiés espacés de 5 degrés.
INSCRIRE
• DCT entre les points successifs à moins que les deux points ne soient définis par des coordonnées géographiques ou par un relèvement et une distance.
UTILISER SEULEMENT les conventions de 1) à 5) ci-après et SÉPARER toutes les subdivisions par un espace :
1) Définition : Route ATS (de 2 à 7 caractères)
Indicatif codé attribué à la route ou au tronçon de route, y compris, s’il y a lieu, l’indicatif codé attribué à l’itinéraire normalisé de départ ou d’arrivée (exemples : BCN1, B1, R14, UB10, KODAP2A).
2) Définition : Point significatif (de 2 à 11 caractères)
Indicatif codé (de 2 à 5 caractères) attribué à ce point (exemples : LN, MAY, HADDY),
OU, si aucun indicatif codé n’a été attribué,
l’un des éléments suivants :
Degrés seulement (7 caractères) :
2 chiffres indiquant la latitude en degrés, suivis de la lettre « N » (Nord) ou de la lettre « S » (Sud), puis 3 chiffres indiquant la longitude en degrés, suivis de la lettre « E » (Est) ou de la lettre « W » (Ouest). Les nombres sont à compléter au besoin par des zéros ; exemple : 46N078W.
• Degrés et minutes (11 caractères) :
4 chiffres indiquant la latitude en degrés et en dizaines de minutes et minutes suivis de la lettre « N » (Nord) ou de la lettre « S » (Sud), puis 5 chiffres indiquant la longitude en degrés et en dizaines de minutes et minutes, suivis de la lettre « E » (Est) ou de la lettre « W » (Ouest). Les nombres sont à compléter au besoin par des zéros ; exemple : 4620N07805W.
• Relèvement par rapport à une aide de navigation et distance à cette aide :
Identification de cette aide de navigation (normalement un VOR) sous forme de deux ou trois caractères, PUIS 3 chiffres donnant en degrés magnétiques le relèvement à partir de cette aide, PUIS 3 chiffres donnant en milles marins la distance à cette aide. Les nombres sont à compléter au besoin par des zéros ; par exemple, un point situé dans le relèvement de 180° magnétiques et à 40 milles marins du VOR « DUB » devrait être indiqué par DUB180040.

3) Changement de vitesse ou de niveau (maximum 21 caractères)
Point où doit avoir lieu un changement de vitesse (de 5 % de la vitesse vraie ou de Mach 0,01 ou plus) ou un changement de niveau, indiqué exactement comme en 2) ci-dessus, suivi d’une barre oblique et à la fois de la vitesse de croisière et du niveau de croisière, exprimés exactement comme ci-dessus, sans espace intermédiaire, même lorsqu’une seule de ces quantités changera.
Exemples :
• LN/N0284A045
• MAY/N0305F180
• HADDY/N0420F330
• 4602N07805W/N0500F350
• 46N078W/M082F330
• DUB180040/N0350M0840

4) Changement de règles de vol (maximum 3 caractères)
Point où doit avoir lieu un changement de règles de vol, exprimé exactement comme en 2) ou 3) ci-dessus, suivi d’un espace et d’une des abréviations ci-après :
• VFR pour le passage du vol IFR au vol VFR
• IFR pour le passage du vol VFR au vol IFR
Exemples :
• LN VFR
• LN/N0284A050 IFR

5) Croisière ascendante (maximum 28 caractères)
Lettre C suivie d’une barre oblique ; PUIS point où il est prévu d’amorcer la croisière ascendante, exprimé exactement comme en 2) ci-dessus, suivi d’une barre oblique ; PUIS vitesse à maintenir au cours de la croisière ascendante, exprimée exactement comme en a) ci-dessus, suivie des deux niveaux qui définissent la tranche d’espace à occuper au cours de la croisière ascendante, chaque niveau étant exprimé exactement comme en b) ci-dessus, ou du niveau au-dessus duquel la croisière ascendante est prévue, suivi des lettres PLUS, sans espace intermédiaire.
Exemples :
• C/48N050W/M082F290F350
• C/48N050W/M082F290PLUS
• C/52N050W/M220F580F620

Case n° 16 : Aérodrome de destination, Durée totale estimée du vol, Aérodromes de dégagement.

Aérodrome de destination

Dans le cas nominal :
• INSCRIRE l’indicateur d’emplacement OACI de quatre lettres de l’aérodrome de destination,
OU,
si aucun indicateur d’emplacement n’a été attribué,
• INSCRIRE ZZZZ et PRÉCISER dans la case 18 le nom de l’aérodrome à la suite de DEST/ .

Durée totale estimée

Pour un plan de vol déposé avant le départ,
• INSCRIRE la durée totale estimée,
OU,
pour un plan de vol reçu d’un aéronef en vol,
• INSCRIRE la durée estimée à partir du premier point de la route auquel s’applique le plan de vol.

Aérodrome de dégagement

Dans le cas nominal :
• INSCRIRE les indicateurs d’emplacement OACI de quatre lettres d’un maximum de deux aérodromes de dégagement,
OU,
si aucun indicateur d’emplacement n’a été attribué à un aérodrome de dégagement,
• INSCRIRE ZZZZ et PRÉCISER le nom de l’aérodrome dans la case 18 à la suite de ALTN/ .

Case 18 : Renseignements divers

INSCRIRE tous les autres renseignements nécessaires, dans le champ de saisie qui suit l’indicateur approprié :
EET/ : points significatifs ou limites de FIR et durées estimées cumulatives de vol jusqu’à ces points ou limites de FIR lorsque ces indications sont exigées en vertu d’accords régionaux de navigation aérienne ou spécifiées par l’autorité ATS compétente.
Exemples :
• EET/CAP0745 XYZ0830
• EET/EINN0204
RIF/ : détails sur la route menant au nouvel aérodrome de destination, suivis de l’indicateur d’emplacement OACI de quatre lettres de l’aérodrome. La nouvelle route doit faire l’objet d’une modification d’autorisation en cours de vol.
Exemples :
• RIF/DTA HEC KLAX
• RIF/ESP G94 CLA YPPH
• RIF/LEMD
REG/ : marques d’immatriculation de l’aéronef, si elles diffèrent de l’identification de l’aéronef donnée dans la case 7.
SEL/ : indicatif SELCAL s’il est exigé par l’autorité ATS compétente.
OPR/ : nom de l’exploitant, s’il ne ressort pas manifestement de l’identification de l’aéronef donnée dans la case 7.
STS/ : motif du traitement spécial de la part des services ATS.
Exemples :
• aéronef-hôpital
• un moteur hors de fonctionnement
Exemples :
• STS/HOSP
• STS/ONE ENG INOP
TYP/ : type(s) d’aéronef, précédé(s) au besoin du(des) nombre(s) d’aéronefs, si le groupe ZZZZ figure dans la case 9.
PER/ : données sur les performances de l’aéronef, si l’autorité ATS compétente le prescrit.
Instructions pour l’établissement du formulaire plan de vol avec OLIVIA – 21 octobre 2009 – DSNA/DTI/ATM/PSA
COM/ : renseignements significatifs ayant trait à l’équipement COM selon les exigences de l’autorité ATS compétente.
Exemple :
• COM/UHF seulement
DAT/ : renseignements significatifs ayant trait à la capacité de liaison de données, en utilisant une ou plusieurs des lettres S, H, V, M.
Exemples :
• DAT/S (pour la liaison de données par satellite)
• DAT/H (pour la liaison de données HF)
• DAT/V (pour la liaison de données VHF)
• DAT/M (pour la liaison de données SSR mode S)
NAV/ : renseignements significatifs ayant trait à l’équipement de navigation selon les exigences de l’autorité ATS compétente.
DEP/ : nom de l’aérodrome de départ, si le groupe ZZZZ figure dans la case 13, ou indicateur OACI de quatre lettres de l’emplacement de l’organisme ATS auprès duquel des données de plan de vol complémentaire peuvent être obtenues, si l’abréviation AFIL figure dans la case 13.
DEST/ : nom de l’aérodrome de destination, si le groupe ZZZZ figure dans la case 16.
ALTN/ : nom de l’aérodrome ou des aérodromes de dégagement à destination, si le groupe ZZZZ figure dans la case 16.
RALT/ : nom de l’aérodrome ou des aérodromes de dégagement en route.
CODE/ : adresse de l’aéronef (exprimée sous la forme d’un code alphanumérique à six caractères hexadécimaux), lorsqu’elle est exigée par l’autorité ATS compétente. « F00001 » est l’adresse d’aéronef la plus basse du bloc spécifique géré par l’OACI.
Exemple :
• CODE/F00001
RMK/ : toute autre remarque en langage clair exigée par l’autorité ATS compétente ou jugée nécessaire. Caractères autorisés en plus des caractères alphanumériques :
• ’ apostrophe (accent aigu)
• ? point d’interrogation
Instructions pour l’établissement du formulaire plan de vol avec OLIVIA – 21 octobre 2009 – DSNA/DTI/ATM/PSA
• : deux points
• . point
• , virgule
• = signe égal
• + signe plus
• ’ ’ espace
• / slash
Retour à la table des matières

Case 19 : Renseignements complémentaires

Autonomie (E/)
• INSCRIRE l’autonomie en heures et minutes.
Retour à la table des matières
Personnes à bord (P/)
Dans le cas nominal et lorsque ce renseignement est exigé par l’autorité ATS compétente :
• INSCRIRE le nombre total des personnes (passagers et membres d’équipage) présentes à bord.

Équipement de secours et de survie
Radio de secours (R/)
• COCHER la case UHF s’il y a une fréquence UHF 243,0 MHz
• COCHER la case VHF s’il y a une fréquence VHF 121,5 MHz
• COCHER la case ELT s’il y a un émetteur de localisation d’urgence (ELT).
Equipement de survie (S/)
• NE RIEN COCHER s’il n’y a pas d’équipement de survie à bord
• COCHER la case Polaire s’il y a un équipement de survie en milieu polaire à bord
• COCHER la case Désert s’il y a un équipement de survie en milieu désertique à bord
• COCHER la case Maritime s’il y a un équipement de survie en mer à bord
• COCHER la case Jungle s’il y a un équipement de survie dans la jungle à bord.
Gilets de sauvetage (J/)
• NE RIEN COCHER s’il n’y a pas de gilet de sauvetage à bord
• COCHER la case L si les gilets de sauvetage comportent des lampes
• COCHER la case F si les gilets de sauvetage sont pourvus de fluorescéine
• COCHER la case U ou V, ou ces deux cases, comme en R/ ci-dessus, pour indiquer le cas échéant l’équipement radio des gilets de sauvetage.
Canots (D/)
• NE RIEN INSCRIRE / COCHER s’il n’y a pas de canot à bord
• INSCRIRE dans Nombre le nombre de canots transportés s’il y en a à bord et,
• INSCRIRE dans Capacité le nombre total des personnes pouvant prendre place à bord de tous les canots transportés
• COCHER la case Couverture si les canots sont couverts
• INSCRIRE dans Couleur la couleur des canots s’il y en a à bord.
Couleur et marques de l’aéronef (A/)
• INSCRIRE la couleur de l’aéronef et ses marques significatives.
Caractères autorisés en plus des caractères alphanumériques :
o ’ apostrophe (accent aigu)
o ? point d’interrogation
o : deux points
o . point
o , virgule
o = signe égal
o + signe plus
o ’ ’ espace
o / slash
Remarques (N/)
• NE RIEN INSCRIRE en l’absence de remarques
• PRECISER tout autre équipement de survie se trouvant à bord et toute autre remarque concernant l’équipement de survie.
Caractères autorisés en plus des caractères alphanumériques :
o ’ apostrophe (accent aigu)
o ? point d’interrogation
o : deux points
o . point
o , virgule
o = signe égal
o + signe plus
o ’ ’ espace
o / slash

Pilote (C/)
• INSCRIRE le nom du pilote commandant de bord.
Caractères autorisés en plus des caractères alphanumériques :
o ’ apostrophe (accent aigu)
o ? point d’interrogation
o : deux points
o . point
o , virgule
o = signe égal
o + signe plus
o ’ ’ espace
o / slash

 

► Suivez-moi sur les réseaux sociaux :
Facebook : https://www.facebook.com/PiloteProPage/
Instagram : https://www.instagram.com/flywiththomas/



N’hésitez pas à vous rendre sur la page Facebook et à cliquer sur « I like ».






Recherches utilisées pour trouver cet article :
  • remplir un plan de vol (2)
  • comment complete le plan de vol (1)
  • remplir plan de vol (1)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*



*