Qualifié vol de nuit

Dans la lignée de l’article sur les quelques chiffres concernant mon PPL voici, en quelques mots et quelques chiffres, un retour sur ma qualification vol de nuit que j’ai finalement obtenue la semaine dernière.

 

Rappel des conditions d’obtention de la qualification vol de nuit (FCL.810):

Avoir effectué 5h de vol minimum incluant au moins:

– 3hdv en double commande

– 1hdv en navigation en campagne

– 5 décollages/atterrissages en solo

 

Avec mon instructrice, on convient donc initialement du programme suivant:

– Un 1er vol de découverte du vol de nuit

– Des tours de piste + pannes

– Une navigation Lille-Valenciennes

– Une navigation Lille- Calais

– les 5 décollages/atterrissages en solo pour terminer

 

Malheureusement des contraintes météos, des indisponibilités de mon instructrice et le démarrage de ma formation IRSE ont quelque peu chamboulé ce programme.

 

Vol n°1 : Découverte du vol de nuit – 0h35

Un peu de théorie pour présenter les particularités du vol de nuit. Je vous conseille le guide VFR de nuit de l’instructeur qui est très complet.

La visite pré-vol diffère dans le sens ou l’on doit vérifier le panneau alarme en mode nuit ainsi que les systèmes d’éclairage de la cabine et des instruments.

L’emport d’une lampe torche avec piles de rechange est également obligatoire. Afin d’avoir quelque chose qui ne soit pas trop violent pour l’instructeur j’ai opté pour cette lampe LED frontale de chez amazon.

 Lien sponsorisé 

On part ensuite pour quelques tours de piste en 20. Voir la ville de Lille de nuit avec toutes ses illuminatiorns, c’est tout simplement magique.

Les conditions de vol sont optimales et j’effectue mon premier touch.

 

Vol n°2 : Tours de piste + pannes – 0h58

Au menu du second vol, des tours de pistes rectangulaires et standards en 20 et 26. On travaille ensuite les pannes : panne d’éclairage, de badin et de volet.

 

Vol n°3 : Navigation Lille-Valenciennes – 1h13

Comme les conditions météos sont bonnes mais pas top je décide de faire ma nav vers Valenciennes (au lieu de Calais comme initialement prévu). Je prépare la nav en utilisant les itinéraires VFR de nuit qui peuvent nous être imposés (présents dans les compléments aux cartes du SIA).

Itinéraires VFR de nuit LFAV

Arrivé à Valenciennes un avion est déjà en train de tourner. On s’intègre, on règle l’éclairage de la piste avec le PCL,  un touch and go et on repart à Lille. On aura le droit à une vrai panne radio puis électrique en arrivant sur le terrain. J’en reparlerai trés bientôt!

 

Vol n°4 : Tours de piste + pannes – 1h02

Comme il me reste environ une heure de double à réaliser avant les solos, je décide de refaire des tours de piste avec gestion de panne (panne électrique, panne de volet).

 

Vol n°5 : Vol solo – 1h12

J’arrive au club ou je dois effectuer mon vol solo en compagnie d’un autre pilote sous la supervision d’un instructeur. Malheureusement mon avion à une avarie moteur et le dernier avion disponible a un phare HS. Heureusement l’instructeur accepte de superviser le premier élève, puis de me superviser à son retour. Merci encore !

Je décolle donc vers 22h00 et effectuerai 6 décollages/attérissages (mes meilleurs en vol de nuit :-))

Vol de nuit LFQQ

23h15, contact coupé, me voilà qualifié vol de nuit.

 

Ma qualification vol de nuit en quelques chiffres:

– 5h00 de vol

– 3h48 de double commande

– 1h12 de solo (avec 6 décollages/atterissages)

– 3 instructeurs différents

– Coût total : 919.46€

 

[English version] Coming soon

 



N’hésitez pas à vous rendre sur la page Facebook et à cliquer sur « I like ».






2 Commentaires le Qualifié vol de nuit

  1. Question d’un expatrié: faut-il encore faire tamponner sa licence, ou bien la signature de l’instructeur dans le carnet de vol suffit-elle?

  2. Le tampon (qui n’en ai plus un puisque c’est devenu une vrai qualification) est obligatoire.

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Panne électrique en vol de nuit | Pilote Pro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*



*