Formation IRSE – Semaine 1

Et voilà la première semaine de formation vient de se terminer. J’aurais donc effectué 3 séances de simulateur. Retour sur le contenu de cette semaine.

 

 

Séance de simulateur n°1

Je rencontre mon instructeur pour la première fois ce lundi à 9h. Il s’agit de Lionel B., ancien militaire et chef pilote de l’Epag. Après les présentations d’usage, L’instructeur m’explique ce qui m’attend pour les mois à venir et on attaque le briefing du premier simu.

Au programme, présentation de la méthode de pilotage, retour sur les circuits visuels (scanning) et sur toutes les formules très pratiques à connaître.

Direction ensuite le simulateur où vont se succéder, en autre, les exercices de vol en palier, virage standard, à 30 degrés, en montée, en descente, … Le tout bien évidement en IMC et donc en utilisant l’instrument principal : l’ADI (attitude directional indicator).

Circuit visuel

Circuit visuel en T

Au début j’ai clairement du mal à suivre, tout va très vite et il y a toujours un paramètre qui se barre. Un bon circuit visuel est clairement indispensable.

Puis progressivement je prends confiance et à l’aide des conseils de l’instructeur cela commence tout doucement à rentrer.

Le pilotage est clairement la base de la formation et le contenu de la séance démontre qu’en connaissant la méthodologie et les pré-affichages, la situation est toujours sous contrôle et on ne se retrouve jamais débordé. Si je dois récupérer 100 pieds, je sais les actions à mener (afficher telle assiette, telle puissance) et leurs conséquences (vario affiché, combien de temps cela va prendre approximativement).

 

Séance de simulateur n°2

Au programme de la seconde séance, virage à 30° et 45° ainsi que les situations inhabituelles.

Pour les virages à grandes inclinaisons c’est quasi la même chose qu’en VFR à part que tout se fait à l’aide de l’ADI.

J’ai ensuite effectué quelques sorties de virage engagé dont une partie en panneau partiel (panne d’horizon artificiel).  Sans horizon de secours et juste avec la bille-aiguille et les autres instruments de base ce n’est clairement pas évident.

virage engagé

Sortie de virage engagé avec l’ADI

panneau partiel

Sortie de virage engagé en panneau partiel

(on voit ici que la vitesse s’est cassée la gueule donc plein gaz!)

 

Pour terminer la séance, je fais à nouveau des patterns comme la veille mais cette fois-ci avec des checks au chronomètre pour s’assurer que l’on est dans les clous (montée 2000ft en 2minutes, 360 en 2 minutes en montée, descente 2000ft en 2 minutes et 360 en 2 minutes en descente pour terminer).

 

Séance de simulateur n°3

On attaque les choses sérieuses avec l’utilisation des premiers instruments de radionavigation : le VOR (VHF omnidirectional range) et le DME (distance measuring equipment).

Le VOR est certes un instrument que j’utilisais déjà en VFR mais la grande nouveauté pour moi est l’utilisation du HSI (horizontal situation indicator). Après quelques explications de l’instructeur, je m’aperçois que ce n’est pas beaucoup plus compliqué que cela.

 

HSI

 

Au programme des exercices d’alignement et de tracking VOR (en rapprochement et en éloignement). Dans un premier temps sans vent puis avec la prise en compte du vent et de la correction de la dérive associée.

 

vor tracking

 

Bilan de cette première semaine

Cette semaine fut donc assez légère sur le contenu mais à partir de la semaine prochaine je devrais avoir un simu par jour.

Les premières séances de simulateur ont mis en évidence certaines lacunes tant sur le plan pilotage que sur le plan théorique.

Pour être sincère, lors du premier briefing, j’ai eu l’impression que les choses allaient trop vite et j’ai même douté. Le soir même je me suis dit que j’étais de toute façon là pour apprendre. Je suis depuis en mode éponge, m’imprégnant de tous les conseils et astuces de l’instructeur. Je n’hésite plus à dire que je n’ai pas compris, que je ne sais pas ou ne connais pas tel concept ou instrument. Au prix de la formation je pense qu’on peut se permettre de vouloir être certain d’assimiler les choses. Sachant qu’en plus, le nombre d’heure de formation correspond aux minima réglementaires et qu’on ne revient pas forcement sur les choses vues les séances précédentes.

En conclusion, je suis satisfait de cette première semaine et donc très impatient de reprendre dès lundi!

 

[English version] Coming soon

The first week of training just ended. I have completed 3 simulator sessions. Back to the contents of this week.

Simulator session 1

I meet my instructor for the first time on Monday at 9am. This is Lionel B., a retired military pilot and Chief pilot of Epag. After the usual introductions, the instructor explains me what to expect for the coming months and then we begin with the first briefing.

The programm of this first lesson includes the presentation of the flying technique, the scanning and the formulas to knows.

I go then in the simulator where I will perform some exercices : fly straight and level, standard turn, 30° bank turn, descend, climb, … all of course in IMC and thus using the main instrument: the ADI (attitude directional indicator).

Firts it was a little bit difficult, everything goes very fast and there is alway almost one parameter which is not correct! A good scanning is very essential.

Then gradually I take confidence and with the advices of the instructor it is going better.

The flying is clearly the basis of the training and the content of this lesson shows that knowing the methodology and parameter’s settings , the situation is still under control and we do not feel overwhelmed. If I have to get back 100 feet, I know the actions to do (set a stability and power) and their consequences (climb displayed, how long it will take approximately).

 

Simulator session 2

During the second session we study 30° and 45° rate turns, steep turns and unusual situations.

For 45° rate turns is almost the same as in VFR except that everything is done using the ADI.

I then made ​​some steep turns with some partial panel (ADI failure). Without backupt ADI and just with the turn and slip indicator  and other basic instruments is clearly not easy.

To end the session, I perform again some patterns as before but this time with time checks to ensure that it is OK (2000ft climb in 2 minutes, 360° climb turn in 2 minutes , descend 2000ft in 2 minutes and 360° descend turn  in 2 minutes to finish).

 

Simulator session 3

We attack serious things with the use of the first instruments of navigation: the VOR (VHF omnidirectional range) and DME (distance measuring equipment).

The VOR is certainly a tool that I used already in VFR flight but the innovation for me is the use of HSI (horizontal position indicator). After some explanations of the instructor, I realize that this is not much more complicated.

I perform some tracking VOR exercices (inbound and outbound). First without wind and then with wind and drift correction.

 

Result of this first week

 



N’hésitez pas à vous rendre sur la page Facebook et à cliquer sur « I like ».






Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*



*